Sleeplife joue pleinement la carte du magasin physique

!cid_F87197A86EFB429C887A2CC6340ABF71@adminHPQuatorze ex-membres de Sleepy se sont regroupés et opèrent désormais sous la bannière Sleeplife. “La nouvelle chaîne a pour priorité de fournir des conseils sur mesure en matière de sommeil. Les magasins jouent ici un rôle crucial”, souligne Wim Herman, managing director de Phenix Retail, l’organisation coordinatrice en charge du marketing, du pilotage de la logistique, du volet financier et des flux de marchandises des points de vente Sleeplife.

“Les seize magasins flamands spécialisés en literie qui ont ouvert leurs portes le 1er janvier sous l’appellation Sleeplife étaient déjà tous actifs dans le secteur”, entame Wim Herman. “L’histoire a commencé avec Sleepy. Ces dernières années, bon nombre de membres de Sleepy ne tiraient plus vraiment de satisfaction de la vision stratégique du management et du positionnement adopté par la chaîne. Sleepy avait en effet opté pour un modèle omnicanal où le site web occupait une place centrale tandis que le magasin physique s’apparentait davantage à un showroom de la boutique en ligne. La rupture survint en 2015 et quatorze indépendants décidèrent alors de s’associer pour former une nouvelle société coopérative.”

Volonté ferme de collaborer
“Dès les premiers débuts, les quatorze indépendants ont exprimé clairement leur volonté d’écrire ensemble une belle et nouvelle histoire. Une donnée unique dans le paysage actuel de la distribution”, souligne Wim Herman. “J’ai vite fait le choix de me lancer dans ce concept. En outre, tous les coopérants peuvent se targuer de plusieurs années d’expérience dans le métier. Si la notoriété de Sleepy a disparu, la connaissance demeure.”

L’expérience est cruciale
“Chez Sleeplife, nous optons pour des magasins d’expérience où les clients peuvent vraiment expérimenter personnellement ce qu’on entend exactement par le sommeil sur mesure. Les gens sont de plus en plus conscients de l’importance d’un lit de qualité pour le repos nocturne et en fin de compte, pour la qualité de vie. De plus, le Flamand est toujours et encore disposé à mettre le prix pour un bon lit. Acheter un lit de qualité en ligne dans cette catégorie de prix n’est, selon nous, pas encore pour demain. Le confort personnel passe par une combinaison unique et personnelle d’un sommier, d’un matelas et d’un oreiller. Ce n’est pas concevable par internet”, estime Wim Herman.

Une image du magasin qui évolue
Sleeplife joue pleinement la carte du magasin physique. “Nous créons l’ambiance et procurons une image de magasin en constante évolution avec notre vaste collection de linge de lit. Nous jouissons d’un important taux de fidélité et les clients fixes passent au moins deux fois par an dans nos magasins. Nous devons donc veiller à les surprendre sans cesse, ce que nous faisons à travers une collection de textiles à la mode et des articles cadeaux sympas.”

Plus sur Sleeplife dans RetailUpdate Magazine !