Les détaillants influencent l’évolution du marché immobilier

gregory_dsc_4016

Gregory Olszewski

Du 24 au 26 mai prochains, Tour & Taxis sera pour la huitième fois l’épicentre de Realty. Ce salon de l’immobilier réputé s’apprête à accueillir quelque 6 500 visiteurs qui pourront compter sur 120 exposants pour éclairer leur lanterne. Le cofondateur Gregory Olszewski (Easyfairs) est de nouveau de la partie. « L’approche thématique par jour va nous permettre de travailler de manière encore plus ciblée. »

Quel sera le thème central de cette édition?
Gregory Olszewski: « Nous mettrons pour la première fois fortement l’accent sur les ‘smart cities’. Nous avons convié de nombreuses villes et communes à un vaste débat sur les évolutions futures. Une telle concertation est indispensable vu le rôle de plus en plus important que jouent les autorités locales dans la prise des décisions relatives aux nouveaux projets immobiliers. Elles trouvent chez nous un excellent forum où discuter avec les promoteurs, les investisseurs, etc. Je reconnais que nous avons mis du temps avant d’éveiller l’intérêt du marché mais, aujourd’hui, beaucoup considèrent que notre plate-forme est le terreau idéal pour faire germer de nouvelles initiatives dans une ambiance décontractée. Parfois, les premiers contacts sont pris à Realty, mais il arrive aussi que des projets soient finalisés lors du salon. »

Quels changements avez-vous apportés au salon cette année?
Gregory Olszewski: « Les visiteurs pourront vivre notre événement de manière encore plus confortable: cette année, nous disposerons de trois halls au lieu de deux par le passé. Cela va nous permettre de donner davantage d’espace aux exposants et d’aménager des allées plus larges, ce qui fluidifiera le trafic des visiteurs et désengorgera certains points de passage.
Par ailleurs, nous mettrons chaque jour un thème spécifique à l’honneur. Le premier jour sera placé sous le signe des ‘smart cities’. Le 25 mai sera consacré aux investisseurs étrangers. Le dernier jour, toute l’attention ira au retail. »

À quels groupes cibles ce salon de l’immobilier s’adresse-t-il?
Gregory Olszewski: « Il y a tout d’abord les investisseurs, les fonds de placement et les gestionnaires de portefeuille. En deuxième lieu, on retrouve les utilisateurs finaux, parmi lesquels les détaillants et les prestataires logistiques. Les représentants d’autorités locales sont aussi de plus en plus nombreux. En fait, nous nous adressons à tous ceux qui sont de près ou de loin concernés par l’immobilier et qui souhaitent approfondir leur connaissance du marché. »

Quelle importance Realty revêt-il pour les détaillants?
Gregory Olszewski: « Une importance assez grande puisque ce sont souvent eux qui emménagent dans les nouvelles réalisations immobilières. Dans bien des cas, c’est aussi le groupe qui prend l’initiative des nouveaux projets de grande envergure. Le paysage commercial évolue à toute allure: l’essor de l’e-commerce donne naissance à de nouvelles formes de magasins, ce qui a aussi des répercussions sur le marché immobilier. Nous remarquons en tout cas que beaucoup de détaillants profitent de Realty pour faire part de l’évolution de leurs besoins au marché. »